Complétez un questionnaire d'une minute et obtenez votre plan de repas kéto personnalisé Cliquez ici pour lancer le questionnaire
(FR) Diet

Régime Keto et Diabète Type 2 – Comment Claire a Contrôlé son Diabète

J’ai lutté contre le diabète de type 2 durant toute ma vie d’adulte. De temps en temps, j’essayais un nouveau régime pour tenter d’être en meilleure santé. 

Les régimes me faisaient miroiter ce que pourrait être ma vie si je perdais du poids. Mais je ne me suis jamais sentie suffisamment impliquée pour m’y tenir. 

Je revenais incessamment à mes mauvaises habitudes de grignotage.

Après de nombreuses années difficiles à faire le yo-yo et quelques leçons apprises en cours de route, je comprends beaucoup mieux aujourd’hui comment gérer ma santé entre le régime keto et diabète type 2.

Et aujourd’hui, je souhaite partager ce que j’ai appris avec vous.

Mon histoire

Je m’appelle Claire, j’ai 51 ans et voici comment je suis parvenue à contrôler mon diabète.

Supposons que vous ne soyez pas entièrement familiarisé avec le diabète de type 2. Il survient lorsque l’organisme ne peut pas produire suffisamment d’insuline ou que celle-ci ne soit pas produite en quantité suffisante.

Même si j’étais consciente de ma maladie, j’ai toujours grignoté. C’était ma façon de me sentir mieux après une journée difficile. Et ça marchait : je me laissais aller et je mangeais plein de sucreries et autres snacks salés, ce qui me permettait de me sentir mieux.

Mais malheureusement, cela n’a pas duré.

À l’époque, mon mari avait également les mêmes problèmes de santé, mais il grignotait et mangeait bien plus que moi !

Son travail impliquait beaucoup de travail manuel, et de ce fait, il mangeait beaucoup pour récupérer. J’aimais passer des heures dans la cuisine pour nous préparer de bons petits plats, car je ne travaillais qu’à mi-temps.

Une fois notre dîner passé, nous continuions souvent à grignoter jusqu’à tard dans la soirée.

Au début, je n’y prêtais pas trop attention. Nous dégustions nos glaces, en savourant chaque cuillère devant la télé, en regardant nos émissions préférées. Nous aimions passer notre temps ainsi.

J’étais consciente que toute cette malbouffe n’était pas bonne pour mon diabète, mais jusqu’à présent, je n’avais jamais eu d’effets secondaires ou indésirables.

Woman in brown jacket

J’étais plutôt satisfaite de ma vie. Je ne ressentais pas le besoin de perdre du poids avec un régime keto et diabète type 2

Je savais que mon mari m’aimait comme j’étais, et mon diabète ne me causait guère de soucis. Du moins, pas à l’époque…

L’année dernière, mon mari a commencé à s’affaiblir. Au début, on a mis ça sur le compte de son âge avancé. Pourtant, sa santé ne cessait de décliner.

Ce n’était pas dans sa nature d’admettre que quelque chose n’allait pas, alors il a continué à travailler. Un jour, cependant, j’ai reçu un appel d’un collègue inquiet, me demandant de venir le récupérer.

Je me suis précipité vers ma voiture et je suis arrivée en quelques minutes, folle d’inquiétude. J’ai trouvé mon mari plaqué contre un mur, tremblant, le visage pâle.

Cet incident m’a finalement aidé à le convaincre de consulter un médecin, mais il était déjà trop tard.

Je ne veux pas trop entrer dans les détails, mais mon mari est finalement décédé dans son lit d’hôpital trois semaines seulement après cet incident.

Cela m’a affecté bien plus encore que ce que j’aurais pu imaginer.

La veille, nous nous prélassions sur le canapé, et le lendemain… il n’était plus là. 

EN UN CLAQUEMENT DE DOIGTS, TOUT ÉTAIT FINI. 

J’avais l’impression d’avoir perdu mon meilleur ami

J’ai perdu mon mari, la personne qui savait mieux que personne comment me réconforter. Il savait toujours comment me faire rire et il était celui que je m’empressais de retrouver après une longue journée de travail.

Je me suis allongée sur le canapé, je pouvais encore sentir sa présence.

J’ai regardé la télévision des heures et des heures, en espérant que cela me distrairait un peu.

Puis j’ai continué à m’accrocher aux habitudes que nous avions ensemble depuis tant d’années, comme le grignotage.

Grignoter était la seule chose qui me réconfortait et qui diminuait mon chagrin.

Mais en réalité, cela me faisait plus de mal que de bien…

J’ai commencé à me lever toutes les nuits pour aller aux toilettes…

Il m’était difficile de sortir du lit le matin. Mon cerveau était tout embrumé.

Je savais que c’étaient là les signes avant-coureurs de mon diabète, mais je n’arrivais pas à m’arrêter.

Jusqu’au jour où je suis monté sur la balance.

131 KILOS.

Mes symptômes ont progressivement empiré et j’ai commencé à prendre peur. La perte de mon mari m’a rappelé à quel point tout ne tient qu’à un fil.

Je ne voulais pas que mon diabète prenne le dessus sur moi, alors je me devais d’agir.

Mon médecin m’a dit que MON POIDS METTAIT MA VIE EN DANGER. Il n’a pas eu besoin d’en dire plus, j’ai tout de suite compris.

Même si mon défunt mari me manque au quotidien, je n’étais pas encore prête à le rejoindre !

Je lui devais bien ça. Bon sang, je me devais d’aller mieux !

Un tournant pour ma santé…

Un soir, j’ai commencé à chercher un régime diabète type 2 qui pourrait m’aider pour combattre ma maladie et, à mon grand étonnement, je suis tombé sur des articles faisant mention d’une tout nouvelle façon de lutter contre le diabète

J’ai lu plusieurs recherches et témoignages sur la façon dont les gens pouvaient gérer leur condition sans l’intervention de médicaments ni de restrictions alimentaires particulières.

J’ai donc découvert qu’en matière de gestion du diabète, la quantité que vous consommez est aussi importante que le type d’aliment que vous consommez, si ce n’est plus. 

Toutes mes recherches m’ont conduite à une alimentation cétogène

Le régime cétogène semblait effrayant au départ, vraiment.  

Il consiste en une alimentation riche en graisses et pauvre en glucides. Il est scientifiquement prouvé qu’elle aide à augmenter la sensibilité à l’insuline, ce qui aide grandement les personnes atteintes de diabète. En plus, cette alimentation favorise la perte de poids saine et progressive.

Selon mon médecin, ces deux facteurs contribuent à une meilleure gestion du diabète de type 2. 

Je me suis alors dis la chose suivante :

C’est décidé ! Je commence à manger kéto

Comment faire pour bien démarrer et mettre en place une transition efficace ?

Je vais être honnête avec vous. Adopter une alimentation kéto est une chose qui peut être très inquiétante au départ.

Il y a beaucoup de choses à apprendre, des termes scientifiques, et il est plutôt difficile d’identifier quels aliments consommer pour entrer en cétose (état de votre corps qui permet d’épuiser des réserves de glucose) et perdre du poids rapidement.

De plus, j’ai découvert que la plupart des gens se contentent simplement de suivre les informations qu’ils lisent sur Internet concernant le Régime Keto et Diabète Type 2. 

Le problème, c’est que cette approche plutôt impersonnelle peut entraîner des déséquilibres nutritionnels, provoquant des fringales et des changements d’humeur. Et c’était bien là la dernière chose dont j’avais besoin, étant encore à fleur de peau.

Tout ce que je souhaitais, c’était perdre du poids, être en meilleure santé et gérer ma maladie pour que je puisse rendre mon mari fier de moi.

Et j’ai trouvé une solution ; le sur-mesure.

C’est-à-dire, un régime kéto dont les repas ont été spécifiquement pensés pour moi, et mon diabète par un expert en nutrition.

Ce régime était censé réguler ma glycémie et m’aider à perdre du poids sans sensation de faim, sans prise de tête, et surtout sans compter les glucides et les calories.

J’ai tout de suite été sceptique. Un plan de repas kéto personnalisé doit bien coûter une fortune, n’est-ce pas ?

Eh bien, non. J’avais tort.

Je suis alors tombé par hasard sur un programme appelé KETO CYCLE qui propose cela pour seulement quelques centimes par jour.

Franchement, ça a totalement changé ma vie. J’attribue la quasi-totalité de ma transformation au fait de suivre le plan Keto Cycle qui combine parfaitement un régime keto et diabète type 2.

Middle aged woman in jeans jacket

Désormais, je contrôle ma santé et mon poids

Après avoir suivi ce plan pendant un certain temps, ma glycémie s’est stabilisée. 

J’ai aussi plus d’énergie, donc je passe moins de temps sur le canapé et beaucoup plus à parler à mes voisins et amis, ce qui m’a également aidé à faire mon deuil.

En effet, le plan était appuyé d’une communauté de personnes partageant les mêmes idées, qui m’ont énormément soutenue dans cette période.

Et vous savez quoi ?… Je n’ai plus besoin de me défouler avec de la nourriture pour gérer mes émotions, même s’il m’arrive encore de grignoter de temps en temps, je choisis désormais des encas plus sains pour ma santé.

Sans parler du fait que j’ai perdu beaucoup plus que ce que j’espérais ; 19 KILOS !

Ne vous méprenez pas ; je n’ai pas une taille mannequin, mais je me sens tellement mieux dans ma peau ! Je chéris chaque instant de ma vie dans ce nouveau corps.

Tout cela est dû à Keto Cycle. Le meilleur de tous les plans alimentaires ; tout est si simple et bien expliqué. Il vous suffit juste de répondre à leur petit questionnaire.

Middle aged woman in white dress

Indiquez-leur vos préférences, votre âge, votre état de santé et, surtout, votre objectif de perte de poids.

Ensuite, tout sera calculé et préparé en fonction de ce que vous avez indiqué. Plus de prise de tête. Fini les longues heures perdues à réfléchir à quels aliments consommer et quoi cuisiner.

Remplissez le questionnaire ci-dessous (que j’ai rempli il y a quelques semaines) pour obtenir le même type de plan kéto que j’ai utilisé, mais adapté à vos besoins.

Je me suis enfin débarrassée des soucis liés à mon diabète. Je n’ai jamais été en si bonne santé depuis des années.

JE ME SENS BIEN.

Et même si mon mari n’est plus là pour célébrer cette victoire avec moi, je sais qu’il me regarde de là-haut, et qu’il est fier de moi.

Le quiz est gratuit et sans aucune obligation d’achat. C’est vous qui restez aux commandes.

Complétez un questionnaire d’une minute et obtenez votre plan de repas kéto personnalisé

Veuillez toujours consulter l’avis d’un professionnel pour avoir un avis médical.

338501

3 Comments

  1. Bonjour, où puis-je m’inscrire ? Merci

  2. Je ne sais pas si ça va marcher pour moi, mais je veux bien tester.

  3. C’est incroyable. Je ne savais pas qu’il était possible de vaincre cette maladie. Je me bats depuis 20 ans maintenant !

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

0 %